Actualités

CEDAP asbl travaille dans les régions en proie aux conflits interethniques, dans l’hémisphère Est de la RDC, et particulièrement dans les territoires de la province du Sud-Kivu. Nous considérons la paix durable comme la condition seine qu’a none pour un développement humain intégral. Et c’est la prévention et la transformation conflits qui deviennent le principe directeur de nos actions de developpement, capacitation, autonomisation, bref de la promotion intégrale de l’être humain vivant dans les zones d’activités de CEDAP asbl.<br> CEDAP asbl, dans son travail croit en la participation active, la justice sociale et économique et la paix.

Conflits

CEDAP asbl est une organisation qui regroupe plus de 6 cercles ou pools pour l’analyse et la transformation des conflits à caractère social et économique (liés à l’acquisition, la gestion des terres et pouvoir coutumier). Ils ont l’expérience et les compétences requises pour répondre de façon efficace. CEDAP asbl se concentre avec vigueur sur la réduction des violences pour autant qu’on ne sache pas empêcher les conflits, qui sont inhérents à la nature humaine – mais il est possible d’essayer d’atténuer les violences et ses conséquences corollaires d’une façon pacifique (ex : dialogue pour la réconciliation, petits projets d’intérêt communautaire, etc.). Le dialogue établit, il serait possible d’éviter l’escalade des conflits violents qui provoquent des souffrances et des pertes énormes en nature et en vie humaine.

Agro-Alimentaire ET Pastorale

Dans ce monde et en nos régions, aujourd’hui, des millions de personnes se couchent la faim au ventre alors qu’il y a des terres arables et de la nourriture en abondance. Non seulement CEDAP œuvre pour s’assurer que ceux qui ont faim aient de quoi manger, mais aussi qu’ils mangent ‘healthy’. Avoir la nourriture, d’une façon régulière) est un besoin essentiel pour tout le monde (dans certaines régions de la RDC, les membres d’une famille mangent à tour de rôle, il ya dit-on du délestage dans le manger ; si tu as mangé aujourd’hui à midi, demain tu ne manges pas, c’est le tour d’un frère, etc. Ne pas avoir une alimentation et surtout assez nutritive nuit non seulement à la santé, mais blesse profondément la dignité humaine. CEDAP asbl concentre ses efforts sur le changement climatique, l’environnement et ses conséquences sur l’alimentation des personnes les plus démunies et les plus vulnérables de ses milieux de travail. Ainsi, elle s’est affiliée aux organisations organiques telles que IFOAM Germany et d’autres afin de pouvoir s’outiller et avoir de partenaires pour militer pour le droit à l’alimentation saine, nutritive et adaptée au travers la culture des plantes telles que le bambou, stevia, Moringa, etc..(Projets nécessitant des financements conséquents).

Santé et pandémie de VIH/sida

Il s’observe en RDC que le système de santé répond moins aux attentes de ses populations faute d’économie prospère et de la gouvernance. Des structures hospitalières dissimilées à travers le pays ne donnent pas des soins médicaux aux personnes qui en ont besoin en situation d’urgence, comme au quotidien. Il faudra des organisations caritatives et sans but lucratif pour renforcer les capacités des communautés locales ; empêcher que le déclenchement des maladies surtout liées au manque de l’hygiène, de l’assainissement et de l’eau potable, et en fournir des médicaments et du matériel médical. La lutte dans ce domaine est plus qu’indispensable en vue de permettre à tout le monde un accès aux médicaments essentiels et aux soins appropriés. Il en va de même de l’intensification des campagnes de sensibilisation pour le planning familial, au vu de la démographie galopante dans nos milieux. CEDAP asbl souhaite aussi des politiques et des pratiques de santé morales et de plaidoyers auprès d’organisations comme l’ONUSIDA et l’Organisation mondiale de la santé, et l’Etat congolais pour s’occuper des personnes vivant avec, ou étant atteintes du VIH partout dans les zones d’action de CEDAP asbl.

La crise en RDC et l’instabilité politique dans certains pays subsahariens sont à l’ origine de nombre élevé de migrants dans la region des grands lacs et même vers les pays de l’Europe, Amérique et Australie. Selon l’ONU, le nombre de déplacés à cause des conflits a augmenté de 3,1 millions entre 2016 et 2017. On estime une personne sur 110 est déplacés dans le monde. On compte de plus en plus de femmes – presque la moitié de tous les migrants – qui migrent de plus en plus souvent seules. De plus en plus d’enfants migrent également seuls, et non avec leur famille.

Il est vrai que la migration a toujours existé et existera toujours, mais elle veut que la migration soit un choix pris en connaissance de cause et que la législation en la matière soit bien appliquée dans les pays d’accueil. CEDAP asbl, profitant des relations de sa coordination avec l’Institut international de droit humanitaire (IIHL), chaque année ses membres participent aux cours élémentaires, cours de formation et des cours de perfectionnement dans les domaines du droit international humanitaire, des droits de l’homme, du droit des réfugiés et du droit de l’immigration. Ces événements sont très appréciés car ils offrent l’occasion de dialoguer et de débattre périodiquement sur des thèmes tels que le droit international humanitaire, les droits de l’homme et d’autres sujets connexes et de se réunir de manière informelle pour examiner les questions les plus brûlantes relatives à la promotion, au respect et au développement du droit international humanitaire dans une perspective d’avenir. A base de cela, CEDAP asbl fait campagne pour que les migrants (refugiés sur le sol congolais et les déplacés internes) soient correctement protégés par la loi, soient accueillis chaleureusement car ils apportent de nombreux avantages à leur pays d’accueil, et non pas seulement à ceux qu’ils ont laissé derrière eux.<br> Mentionnons en passant que l’IHL est une organisation humanitaire indépendante à but non lucratif à réputation internationale en tant que centre d’excellence dans les domaines de la formation, de la recherche et de la diffusion de tous les aspects du droit international humanitaire. En tant que tel, il a pour objectif principal de promouvoir le développement du droit international humanitaire, du droit relatif aux droits de l’homme, du droit des réfugiés, du droit de l’immigration et de questions connexes. Développement communautaire CEDAP asbl œuvre en faveur des plus 25 mille de personnes qui vivent toujours en dessous du seuil de pauvreté. Pour CEDAP, le développement signifie construire un monde où tous puissent vivre sans craindre la faim et l’injustice, en cohabitant pacifiquement, en satisfaisant leurs besoins (Freedom from want, Freedom from fear). CEDAP asbl concentre non seulement sur les causes profondes de la pauvreté et sur ses multiples effets mais aussi sur la capacitation des communautés locales dans l’autopromotion. Dans ce contexte, nous sommes heureux d’avoir participé à l’université d’été à Genève sur l’Afrique et son développement qui a donné lieu à réfléchir sur les Objectifs de Développement Durable, ou ODD, (17 objectifs et 169 cibles à atteindre). Pour collaborer au changement poursuivi dans ce domaine et avec toutefois de l’espoir, CEDAP asbl, continue à travailler avec des communautés de base pauvres et vulnérables pour l’auto-prise en charge à partir des opportunités disponibles sur les lieux.